Nos bons plans bonifaciens

Publié le : 01/01/2016
Catégories : Inside Karma Koma

Exit les visites touristiques vues et revues, dans cette rubriques, nous vous dévoilons les meilleures adresses, établissements, tables, bref de quoi boire et manger, histoire de se poser après avoir dévalisé les boutiques Karma Koma ! On débute notre série de bons plans par une des cités les plus emblématiques de Corse. Bonifacio, qui a vu naître une des premières boutiques Karma Koma, et qui est surtout à l’origine du succès de la marque, tient une place toute particulière dans les cœurs de la Karma Koma Team… On souhaitait donc vous faire découvrir autrement cette pépite chère à notre cœur en vous livrant nos meilleures adresses et bon plans sorties. Donc passé les visites des sites incontournables bien qu’ultra touristiques, (les indétrônables découvertes des grottes et falaises,  de la citadelle, des escaliers du Roi d’Aragon… ça c’est fait) on peut se détendre et appréhender cette cité médiévale autrement. Et à Bonifacio on trouve largement de quoi alimenter les #hashtags les plus populaires en matière de Chill out. 

DA PASSANO

Plus qu’un resto, un univers… Da Passano c’est le meilleur des adresses urbaines branchées implanté sur un port de plaisance estival. C’est un décor ultra design subtilement installé dans une grotte où les voûtes de calcaire sont laissées apparentes… Et c’est surtout une gastronomie corse remise au goût du jour où les traditions sont finement revisitées. Installé au bar aux airs de lobby d’hôtel, en terrasse face aux yachts, sur les tables hautes collectives, ou sur les banquettes cosy, on déguste de grandes portions de tapas, à partager à deux ou trois, aux accents du terroir. Et si l’on n’est pas rassasié par la profusion de saveurs locales, on file à la cave ou à l’épicerie fine pour ramener un peu de Da Passano chez soi.

Da Passano – 53 Quai Comparetti

L'AN FAIM

Niché au sein d’une des allées les plus pittoresques de la ville, la montée Rastello toute élégamment pavée, le restaurant l’An Faim prévient ses hôtes : il est préférable de s’y rendre avec grand faim ! Vous serez en effet amené à contempler, voire écouter compter, une des cartes les plus alléchantes du port. Délices des yeux et des papilles, les assiettes de cet établissement chaleureux proposent un festival de saveurs et de couleurs se voulant semi-gastronomiques. Ajoutez à cela un accueil convivial et une ambiance comme à la maison…  vous en redemanderez ! 

L’An Faim -  7 Montée Rastello

CAFE NICOIS

C’est l’institution bonifacienne avec un grand I ! Un passage à Bonifacio ne peut être complet sans un stop sur la terrasse du café le plus emblématique de la cité. Car le café Niçois est presque aussi vieux que le bastion, si si sans exagérer… Blague à part, ce café de la vieille ville aux airs de troquet a conservé son charme d’antan et propose de ce fait une atmosphère particulière. Tables et chaises aujourd’hui vintage installées sous les platanes et un auvent prennent place sur une terrasse qui prend vite des allures de poste d’observation. On s’y rend à l’heure du café ou à l’apero, ou les deux, le charme agit immanquablement ! 

Café Niçois – Rue Fred Scamaroni

U CAPU BIANCU

Si vous n’avez pas peur de vous aventurer sur les terres de la région bonifaciennes et si les impressions de bout du monde vous inspirent plus qu’elles ne vous effraient,   il est un écrin de nature qu’il est indispensable de découvrir. L’hôtel U Capu Biancu**** s’élance sur une falaise surplombant la baie de Canetto et offre une vue panoramique sur le golf de Santa Manza. Spa, piscine à débordement, restaurant gastronomique, lounge tranquille tout y est… Mais surtout, on ne résiste pas à réserver une table de la paillote de la crique privée pour déguster poissons grillés et autres fruits de mer de Méditerranée les yeux perdus dans le bleu de l’eau. Une halte hors du temps où calme et plénitude prennent tout leur sens. 

U Capu Biancu – Canetto

B’52

On ne peut évoquer Bonifacio sans mentionner son établissement le plus festif, le B’52. Une adresse ultra complète où vous pourrez dans l’ordre, ou pas, prendre un petit déjeuner installé dans de confortables canapés face aux impressionnants yachts de passage, faire une pause café ou soft le temps d’une balade sur le port, prendre un apéro accompagné de tapas ou sushi, et surtout la nuit tombée, vous déhancher au son des sets de DJ branchés, ou carrément vous déguiser pour coller aux décors des soirées à thème. Ambiance grisante et cadre tendance, ce haut lieu de la nightlife corse fait partie des incontournables de la ville, toute génération confondue. 

B’52 – 35 Quai Comparetti

LA PETITE CULOTTE

Boire un verre de vin face à une assiette de charcuterie en écoutant les classiques du répertoire corse, mais sans tomber dans le cliché… C’est possible. Il faut d’abord se lancer dans l’ascension de la citadelle, puis se perdre dans les ruelles de la vieille ville, et enfin trouver ce bar à vin installé au sein d’un ancien moulin à huile. La Petite Culotte oscille entre bar design et taverne traditionnelle, et cet étonnant mariage s’avère plutôt convainquant ! On trinque, dîne, et re-trinque sur les tables et chaises hautes ou au comptoir de Jeff, le maître des lieux… Bref, musique live et bistronomie n’ont jamais fait aussi bon ménage, il serait donc dommage de manquer ça !

La Petite Culotte – 9 Rue Longue

Boutique Karma Koma 

Retrouvez Laetitia et son équipe au 21 Quai Comparetti !

Enregistrer

Partager ce contenu