Le portrait de Laurence

Publié le : 25/02/2016
Catégories : L'Univers LAR

 Parler de Karma Koma sans vous présenter sa créatrice nous semblait impensable. Alors quand l'idée de cette catégorie « l'Univers de Laurence Appietto Raffaelli » nous a traversé l'esprit on s'est dit qu'en introduction, un petit portrait allait vous intéresser ! Restait à trouver par où commencer … 

Bon, par le commencement ? Laurence Appietto, Raffaelli de son nom d'épouse, est née à Bastia le 7 juin 1978.

Elle a grandi à Miomu, village prêt de Bastia, elle y passe son enfance entourée de sa famille et de ses amis. Elle connait François (son mari) depuis l'âge de six ans. Après le lycée, elle poursuit son cursus et commence sa vie de (jeune) adulte à Aix en Provence où elle suit des études de comptabilité.

Et puis en 2001, la découverte de Bali, l'île des dieux, et d'une certaine manière, sans le savoir, les prémices de Karma Koma.

Vous vous demandez peut être à ce stade du récit à quel moment Laurence a étudié le stylisme ou la couture ? Jamais, elle est totalement autodidacte inspirée par son quotidien et formée par ses rencontres. C'est d'ailleurs comme ça que la marque est née. En 2002, au contact de nombreux créateurs, elle décide à son tour de se lancer dans l'aventure. Elle créé alors un pantalon thaï revisité édité dans plusieurs couleurs, une coupe élégante et confortable, uni dans une matière légère et vaporeuse. L'ADN de Karma Koma était né. 

Le nom de la marque est arrivé plus tard, inspiré par une chanson de Massive Attack (référence à ses goûts musicaux : éclectiques et rock & roll) et par toute la dimension spirituelle que ce nom évoque. Le Karma, cette loi philosophique qui régit la vie balinaise, et le Koma (virgule en indonésien) pour sa notion de continuité, d'impermanence des choses. 

Vous l'aurez bien compris l'essence de Karma Koma c'est tout ce qui fait sa créatrice. Les codes de la marque se nourrissent de son quotidien, c'est un rythme de vie, une mélodie complexe et éclectique, insaisissable et entrainante. On n'a de cesse de le répéter, mais comment parler de ce qui l'inspire sans parler de sa vie hors normes ? 

Laurence vit aujourd'hui entre la Corse et Bali, toujours au soleil, toujours en été. Et sa (petite) tribu suit le mouvement. Son fils Nino (10 ans), sa fille Leia (5 ans) son mari François et une partie de l'équipe Karma Koma. De mars à octobre la vie se déroule en Corse dans le petit village de Sotta. C'est là que nos bureaux et entrepôts sont situés, perdus au coeur du maquis, au calme, à l'ombre de gigantesques oliviers. C'est le nerf central de Karma Koma. Elle partage ses semaines entre (beaucoup de) travail et des instants rares de détentes dans ses lieux favoris, sur le plage de Santa Giulia ou en terrasse d'un café. 

En octobre, tout ce petit monde suit le soleil et s'envole pour Bali. Un rythme différent, plus dynamique. C’est sur cette île qu'elle créée ses collections et laisse exprimer son inspiration. A Bali la vie défile au rythme des paysages, des rizières et des couchers de soleil. Elle partage sa vie entre nos bureaux de Kerobokan, les dimanches en famille sur les plages de Canggu, et les dîners sur la plage de Jimbaran autour d'un poisson grillé.

 

Vous l'aurez compris, Laurence est une femme incroyable, inspirée et inspirante, une férue de travail (bon parfois il faut la freiner un peu ...) elle nous pousse tous à donner le meilleur de nous même, dans la vie comme au bureau. Karma Koma c'est elle, alors on se devait de vous la présenter... 

Enregistrer

Partager ce contenu